Le « crack articulaire »

Posted by admin on 6 juillet 2015 under Uncategorized | Comments are off for this article

Le « craquement » articulaire
Le bruit parfois entendu lors d’une manipulation d’ostéopathie structurelle, que l’on appelle souvent « crack articulaire », est parfois source de peur ou d’intimidation, et véhicule beaucoup d’idées reçues, que je vais tâcher de démonter ici.
La plupart des articulations de l’appareil locomoteur (cible principale de l’ostéopathie structurelle) sont dites de type « synoviale » : elles comportent ainsi une cavité articulaire, délimitée par la capsule, dans laquelle on retrouve un liquide (la synovie) qui agit tel un lubrifiant.

articulations_synoviales_genoux
Lorsque l’on mobilise une articulation de ce type avec une haute vélocité (comme dans le cadre d’une manipulation), on va rapidement écarter les surfaces articulaires en jeu, et donc diminuer la pression de la synovie, le liquide articulaire. Cette modification va alors entraîner la libération d’une bulle de gaz, qui en éclatant provoque un son : c’est la cavitation.

Le « crack » n’est donc pas le résultat du choc entre les os ou les cartilages, mais il est le résultat d’une dépression dans l’articulation provoquée par une augmentation de distance entres les surfaces articulaires.
L’ostéopathe ne fait pas que « craquer ». Il s’agit d’une des techniques dont il dispose parmis son large pannel de techniques thérapeutique aux côtés des techniques fonctionnelles, viscérales, crâniennes.

Ce phénomène n’est donc en aucun cas dangereux: seule l’application de forces extérieures ne présentant pas les bons paramètres (mauvaise direction, mauvais sens ou mauvaise intensité) peut avoir des conséquences néfastes. Il est donc indispensable de s’adresser à un professionnel ayant reçu une formation de haut niveau pour un traitement ostéopathique.

Aucune étude n’a pu démontrer le développement d’arthrose suite à des « craquements » répétés.

Gabrielle Wiet, Ostéopathe Biomécanienne D.O

Comments are closed.